Recherche
Bottin des avocats

La diversité parmi les avocats au Québec : l’engagement et les travaux du Barreau

Par Me Fanie Pelletier, conseillère à l'équité du Barreau du Québec

Dans le cadre de sa mission de protection du public, le Barreau du Québec assure le respect et la promotion du droit à l’égalité, à l’équité, à la diversité et à l’inclusion au sein de la profession et de l’organisation du Barreau.

À ce chapitre, nous avons réalisé depuis plusieurs années des travaux et projets. Nous nous sommes aussi dotés de comités sur ces enjeux, tels que le comité sur les femmes dans la profession, le comité LGBT et le comité sur les droits de la personne et la diversité dans la profession. De plus, dès 2006, le Barreau a créé un poste de conseillère à l’équité, une fonction unique au sein des ordres professionnels québécois.

Afin de poursuivre et de consolider nos actions, nous avons récemment franchi un nouveau pas en adoptant une première Politique intégrée sur l’équité et la diversité assortie d’un plan d’action annuel.

Cette vision globale de l’équité et la diversité vise à nous aider à demeurer une organisation en phase avec le contexte démographique de plus en plus diversifié de notre profession, de la société et des attentes et besoins de nos membres ainsi que de ceux du public à cet égard.

En plus de respecter le cadre juridique applicable en cette matière – notamment l’article 17 de la Charte des droits et libertés de la personne qui interdit toute discrimination par les ordres professionnels et l’article 4.1 du Code de déontologie des avocats qui proscrit la discrimination et le harcèlement à l’occasion de l’exercice de la profession —, nous croyons qu’une profession diversifiée est une richesse et contribue à la prise en compte des besoins juridiques des personnes et des groupes issus de la diversité.

Notre conception de la diversité réfère aux différentes composantes démographiques des populations. En plus des données sur la présence des femmes qui forment aujourd’hui 55 % des membres, le Barreau recense depuis 2008 des données sur la diversité. Ainsi, lors de l’inscription annuelle au Tableau de l’Ordre, les membres sont invités à répondre à une question facultative d’auto-identification à laquelle plus de 99 % des membres choisissent de répondre. Plus de 13 % des membres s’identifient aujourd’hui à l’un ou l’autre des groupes de la diversité, soit Autochtones, groupes ethnoculturels, personnes handicapées ou LGBT.

Les données sur la diversité sont publiées dans nos rapports annuels et font l’objet de publications ad hoc, telles que le Barreau-mètre édition spéciale | Sous la loupe de la diversité 2017 qui présente des statistiques détaillées sur la diversité au sein des membres du Barreau et le Rapport Forum — Pour une profession inclusive — La diversité ethnoculturelle dans la profession qui présente les résultats d’une étude menée auprès d’avocats et d’étudiants issus de la diversité.

Notre politique est axée sur trois principes directeurs :

  • La représentativité et la diversité, soit l’objectif de tendre le plus possible à refléter la démographie de notre profession dans nos comités, instances et ressources humaines
  • L’intégration des valeurs d’équité, diversité, inclusion, dans les processus et fonctions du Barreau, soit par exemple en assurant la collecte de données, la formation ou des mesures adaptées
  • L’évaluation, le suivi et l’imputabilité des mesures du plan d’action pour chacune des fonctions du Barreau

Notre approche transversale touche tous les processus et fonctions d’un ordre professionnel : l’accès et le contrôle de la profession, la prestation de services au public et aux membres, la gouvernance, la gestion des ressources humaines et les communications.

Le projet Panorama

Lancé en 2016, le projet Panorama est le projet phare du Barreau en matière de diversité ethnoculturelle. Regroupant 28 cabinets et contentieux juridiques, incluant le Barreau du Québec à tire d’employeur, le projet Panorama promeut une plus grande diversité ethnoculturelle et une meilleure inclusion au sein de la profession. Les partenaires du projet s’engagent à implanter les meilleures pratiques visant l’embauche, la rétention et l’avancement d’avocats autochtones et issus de groupes ethnoculturels, à favoriser leur inclusion et à mesurer les progrès à cet égard. À ce jour, deux guides et un outil d’autoévaluation des meilleures pratiques pour promouvoir la diversité ethnoculturelle et l’inclusion dans les milieux juridiques ont été réalisés.

Fort de sa récente Politique intégrée d’équité et de diversité, le Barreau poursuit son engagement à travailler pour éliminer les barrières et créer des opportunités pour tous au sein du Barreau et au sein de la profession.